thumbnail_IMG_2199_edited_edited.jpg

LE VOVINAM VIET VO DAO

Le Vovinam est un Art Martial complet et moderne issu des traditions guerrières vietnamiennes.

 

C’est une discipline qui s’adresse à tous. Le Vovinam ne nécessite pas de qualités physiques exceptionnelles, il s’adapte à l’âge et aux aptitudes des pratiquants et on peut s’y adonner tout au long de la vie. Chacun progresse à son rythme en fonction de ses capacités et de ses objectifs.  


Le Vovinam, c’est apprendre à se défendre, pratiquer un sport dans une ambiance conviviale, se défouler après une dure journée de travail, s’entretenir ou améliorer sa condition physique, avoir la possibilité de se dépasser, de se surpasser et mieux gérer ses émotions (timidité, stress, agressivité…)…   


Vovinam signifie « Art martial vietnamien ». Vo = art martial et vinam = contraction du nom Vietnam  

Le nom vovinam se réfère à l’école sur le plan technique.  

Viet Vo Dao signifie « la voie de l’art martial vietnamien ».  Viet = contraction de vietnam ;

Vo = art martial ; Dao = voie  

Le nom Viet Vo Dao se réfère à la philosophie du vovinam, il se réfère à l’art de vivre, à la voie du pratiquant !  

  

 Le Maître fondateur du Vovinam, Maître Nguyễn Lộc voulait une discipline martiale éducative et sportive qui transmette les valeurs morales fondamentales, telles que le respect, le courage, l’humilité, le contrôle de soi, la bienveillance, ... Son successeur à la tête du Vovinam, Le Maître patriarche  Lê Sáng, a voulu préciser la pensée philosophique du Maître Fondateur. Au nom Vovinam il ajoutera la nomination VIETVO DAO. Il voulait souligner l’importance de pratiquer l’art du combat (Vo) dans son cadre philosophique. Le Dao (la voie) du  Vovinam vise le perfectionnement moral, l’amélioration de la personnalité et de tendre vers un idéal. La pratique du Vovinam  invite chacun à se découvrir et à se fixer des objectifs pour avancer dans sa propre voie. Le Grand Maître Lê Sáng déclara : « Quel que soit le lieu, l’orientation de l’enseignement du Vovinam Viet Vo Dao est de former des hommes polyvalent, autodidactes, pour devenir des hommes utiles ayant du bonheur dans leur famille, de la réussite dans leur travail, la confiance de leurs amis, et pour être respectable dans la société ».    

 La devise du Vovinam Viet Vo Dao    

"Être fort pour être utile" (Fort physiquement, moralement et mentalement)  


Le salut du Vovinam Viet Vo Dao   La main d'acier sur le cœur de bonté  


Le symbole du Vovinam Viet Vo Dao    

Le Bambou, représente la droiture et la souplesse, la constance et le désintéressement.  


Le principe du Vovinam Viet Vo Dao    

Harmonie entre la Force et la Souplesse.  


Le but du Vovinam Viet Vo Dao  

Formation de l'Homme Vrai, en dehors de toutes considérations politiques, raciales ou religieuses.  

 

SON HISTOIRE :

Les origines des arts martiaux vietnamiens sont millénaires et datent des premières dynasties sino-vietnamiennes. Le vovinam Viet Vo Dao a été créé par le Maître Fondateur Nguyen Loc au XXe siècle.
Sur les conseils de son maître, il partit voyager dans tout le pays pour bénéficier des enseignements des maîtres les plus compétents du Vietnam. En 1938, Maitre Nguyen Loc synthétisa ses connaissances et codifia un programme d’enseignement, le Vovinam.

Capture.PNG
 

SES TECHNIQUES :

L’éventail technique du Vovinam est très complet.    

Techniques de base (Kỹ thuật căn bản) Les techniques de base utilisent les différentes parties de notre corps pour se protéger ou frapper.  

Elles comprennent toute la gamme des percussions avec les poings, les pieds, les coudes, les genoux, sans oublier les attaques des tranchants et paumes des mains, les piques…  Dans les « bases, on peut inclure », les blocages, les positions, les chutes et roulades du Vovinam.  

La Self défense (Khóa Gó) permet d’acquérir des réflexes pour se dégager de toutes sortes de saisies.  Les techniques sont simples, logiques, rapides et efficaces.  S’y ajoute des techniques de clés visant à immobiliser l'adversaire.  

Stratégies d'attaques (Chiến Lược) sont des enchainements codifiés avec des techniques de frappes et des balayages. Les 30  Chiến Lược sont travaillés de multiples façons.  

Contres attaques « Phản Đòn » Il s’agit d’éviter des attaques (poings, pieds…) par des déplacements, des esquives, des blocages… et de riposter immédiatement. Pour les plus gradés, le Vovinam enseigne des défenses contre armes (couteaux…)  

Lutte (vật )  Amener l'adversaire au sol (projections, balayages…) et l’immobiliser.   

Ciseaux (Đòn chân) sont la spécificité des arts martiaux vietnamiens. Il s’agit soit de faire chuter l'adversaire en le saisissant entre ses jambes (niveau jambes, corps ou tête), soit de le frapper par des doubles coups de pieds sautés. (La pratique est soumise à des critères d’âge et d’aptitude physique)  

Maniement des armes traditionnelles  

Le vovinam enseigne le maniement de différentes armes traditionnelles et les moyens de s’en défendre : couteau, épée, règle, bâton, hallebarde, éventail…   

Combat : Les combats en club sont souples ou libres, ils s’adaptent à l’âge et au niveau des pratiquants. En compétitions, les règlements dépendent de l’âge. Sont autorisés pieds, poings, balayages et quelques ciseaux avec des protections obligatoires. Certaines compétitions peuvent avoir des règlements plus libres avec projections... ou proposer des combats de lutte.   

Nhu khí công : Le Vovinam propose quatre  Nhu khí công Quyền pour favoriser le bien-être et la santé des pratiquants. Ils se caractérisent par des enchaînements de mouvements harmonieux, ponctués d’étirements du corps et associés à une maîtrise de la respiration .

Les stratégies d’attaques, les contre-attaques, les techniques de luttes, les selfs défenses, les techniques d’armes traditionnelle sont travaillées sous les formes Quyền et Song luyện. 

Quyền : Exécution d’une suite de techniques codifiées (Equivalent du Kata en karaté)  

Song luyện : combat codifié qui se pratique à deux (ou plusieurs). Il s’agit d’un enchaînement de techniques d’attaques, de contre-attaques, de self défenses…

thumbnail_IMG_3157 (1).jpg
 

SES COMPÉTITIONS

L’équipe dirigeante s’engage à encourager et encadrer tous ceux qui veulent faire de la compétition. La participation aux compétitions est seulement proposée, elle n’a rien d’obligatoire, c’est une décision de l’élève.

Notre club est affilié à la FFKDA (fédération Française de karaté et disciplines associées), ce qui permet à nos licenciés d’obtenir une reconnaissance de leurs titres lors des championnats. Le club participe aux compétitions du Vovinam et des AMV (arts martiaux vietnamiens).

Il existe deux catégories de compétitions :

-la compétition technique dès la première licence.

- la compétition combat à partir de la 2ème licence.

Le combat pieds-poings des plus jeunes est très réglementé par souci de sécurité. Ces compétitions se pratiquent avec un casque à visière, un protège dents, des gants, un plastron, une coquille, des protège-tibias et des protège-pieds. Certaines coupes adultes peuvent elles avoir des règlements plus libres avec projections... ou proposer des combats de lutte.  

51150914_1998714703579919_51864566066105